Parcours contractualisé d’accompagnement vers l’emploi et l’autonomie (Pacea)


image_pdfimage_print

Le Pacea est entré en vigueur au 1er janvier 2017. Il a notamment remplacé le contrat d’insertion dans la vie sociale (Civis).

Bénéficiaires

Ce dispositif s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans révolus prêts à s’engager dans un parcours d’accompagnement.
Votre contact  : les missions locales.

Type de contrat

Le Pacea n’est pas un contrat de travail mais un dispositif destiné à favoriser l’insertion professionnelle des jeunes.
Il est signé par la Mission locale et par vous.
Avant toute entrée en Pacea, un diagnostic initial est réalisé pour identifier le projet le plus pertinent. Il peut être composé de plusieurs entretiens entre le jeune et le conseiller de la mission locale mais également de situations professionnelles, d’ateliers ou de toute autre action nécessaire à la construction du parcours.

Accompagnement

Le Pacea est constitué de phases d’accompagnement successives qui peuvent s’enchaîner pour une durée maximale de 24 mois consécutifs.
Chaque phase d’accompagnement peut comporter des périodes de formation, des situations professionnelles (y compris des périodes de mise en situation en milieu professionnel), des actions spécifiques dans le cadre de l’accompagnement social et professionnel, des actions portées par d’autres organismes susceptibles de contribuer à l’accompagnement.
En fonction de la situation et de ses besoins, le bénéficiaire peut percevoir une allocation. Le montant mensuel de l’allocation ne peut pas excéder le montant mensuel du revenu de solidarité active (RSA), soit 472,37 €. Elle est versée pendant les périodes durant lesquelles le bénéficiaire ne perçoit ni une rémunération au titre d’un emploi ou d’un stage, ni une autre allocation.
httpsss://travail-emploi.gouv.fr rubrique Emploi / Insertion dans l’emploi / Mesures jeunes / Pacea